Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2006

idéologie féministe

En écrivant ce livre qui dénonce des dérives de la pensée majoritaire, en France, je ne m’attendais pas à avoir l’approbation de tous. Si mon propos était universellement reconnu, quel aurait été l’intérêt de l’écrire ?

 

De nombreuses personnes, cependant, sans le savoir, me donnent au moins raison sur un point.  Sans parler des « Isabelle Alonso » ou autres intégristes, elles s’arrêtent la plupart du temps au titre. Elles trouvent inacceptable qu’un homme puisse traiter du féminisme et qu’il puisse lui associer le mot « dérives ». Très souvent, elles refusent de lire ne serait-ce que la quatrième de couverture. Je peux concevoir que l’on ne partage pas mon point de vue mais ces adeptes qui ne conçoivent même plus qu’ils puissent à un moment ou un autre dériver, ne sont-ils pas effectivement dans une idéologie ? Ceux qui se figent non plus dans la défense des droits légitimes des femmes mais dans le maintien des positions du féminisme (pour ne pas dire des intérêts de leur mouvement) ne sont-ils pas effectivement dans une idéologie qui plus est, conservatrice ?

 

Le militantisme est peut-être un mal nécessaire, mais quand il bloque totalement la réflexion, je crains qu’il ne fasse davantage de mal que de bien. Mon propos, même s’il peut-être parfois trop virulent, n’est pas un propos partisan. Je n’ai rien à défendre, si ce n’est ma liberté de pensée et de m’exprimer et rien à gagner si ce n’est le plaisir d’avancer dans la réflexion en étant le plus honnête possible avec moi-même et avec les autres. Si je dérive, je sais que l’on ne manquera pas de me le faire remarquer. Tant mieux !

 

Je reste ouvert au dialogue, (je dis bien au dialogue). Vous avez mes adresses (site blog mail) pour le favoriser dans la mesure où il ne m’est pas possible de vous rencontrer tous. A bientôt. 

 

 

 

08:30 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

26/06/2006

correction

 

11:35 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Librairie LUCIOLES : rencontre dédiicaces présentation du livre et causerie

Montrer que la remise en cause de l’idéologie des mâles (encore) au pouvoir devient une idéologie majoritaire parmi les femmes et les hommes.

 

Montrer quels sont les liens entre ses dérives et les crises que traverse la société moderne : crise dans le couple, dans la famille, crise de l’école, des institutions…

 

Tel est le projet de l’essai irrévérencieux de Jean GABARD :

 

 

 

                      LE FEMINISME ET SES DERIVES

 

                     Du mâle dominant au père contesté

 

 

 

qui loin de prôner des solutions réactionnaires, avance au contraire des pistes pour cheminer vers un monde plus adulte.

 

 

 

 

 

L’auteur     Jean GABARD

 

 

 

sera présent à la LIBRAIRIE LUCIOLES  à VIENNE

 

 

 

le mercredi 28 juin 2006

 

 

 

18 h – 19 h      rencontre et dédicaces

 

19 h – 20 h      présentation du livre et causerie …         

11:33 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook