Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Comment poser des limites aux enfants

 

Un enfant n'a jamais les parents dont il rêve. Seuls les enfants sans parents ont des parents de rêve.


   Boris Cyrulnik

 

 

 

Conférence-débat :

Faire intégrer les limites

aux enfants

 

à Orgelet le 21 mai 2014                                                                                

               à Arbois le 22 mai 2014

 

               à Champagnole  le 23 mai 2014 

 

 

 

 

Conférence-débat :

Comment poser des limites aux enfants

Aujourd’hui nous savons qu’il n’est plus « interdit d’interdire » comme dans les années 68 et qu’il faut poser des limites

Nous avons appris que nos enfants étaient des personnes et qu’il convenait de les respecter et de leur parler comme il faut pour qu’ils obéissent.

Il reste cependant un point important à régler pour pouvoir être vraiment efficace en disant les limites : nous mettre à la bonne place, c'est-à-dire à la place acceptable par le petit enfant.

Un point délicat et pourtant essentiel !

En effet parler de la place des pères et des mères fait encore trop penser aux rôles traditionnelles attribués aux hommes et aux femmes par la société patriarcale traditionnelle dont, à juste titre, nous ne voulons plus.

Alors, sans être sexiste et réactionnaire, quelle peut être la place des pères et des mères pour pouvoir faire intégrer les limites aux enfants ?

 

C’est à cette question que nous tenterons d’apporter, si ce n’est des réponses, des éléments de réflexion

le mardi 15 avril à 18h30

 

à la salle polyvalente de la Base Nautique de CAP D'AIL

 

à la conférence-débat organisée par Le Multi-accueil du Dr Lyons, en partenariat avec la mairie de Cap d'Ail, la CAF et le Conseil général des Alpes-Maritimes, avec Jean Gabard

 

 

 

12:16 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.