Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2015

Charlie peut-il censurer ?

 

La démocratie nécessite l'antagonisme et la controverse des idées.  

 

Edgar Morin

 

 

27/12/15

 

Quand le réactionnaire veut garder le bébé dans l’eau sale,

un  se satisfait de jeter l'eau sale ... et le bébé

alors qu'il faut mettre le bébé dans l’eau propre et en prendre soin

 

 

Dans le il y a des dérives à corriger

pour pouvoir avancer.

Dans le , le et l'

tout est à rejeter

pour ne pas reculer

 

 

12/12/15

 

Aux

quand on ne peut choisir le meilleur candidat,

il faut choisir le moins mauvais

pour éviter le pire

Permalien de l'image intégrée

 

 

 

Permalien de l'image intégrée

Permalien de l'image intégrée

 

Le 02/12/15 : La conférence débat à Maclas s'est parfaitement déroulée devant un public attentif et très participatif.

De très nombreuses questions ont permis de faire avancer le débat

et peut-être d'imaginer des projets pour devenir plus adulte.

Merci encore à Familles Rurales de Maclas qui a organisé cette rencontre

 

 

 

 

Quelques tweets publiés entre le 12 et le 31 novembre 2015 :

 

Les mêmes qui réclament la liberté de pouvoir caricaturer un prophète n’acceptent pas que l’on puisse critiquer le dogme

 

Il faut sortir du cercle vicieux ... islamophobie radicalisation terrorisme islamophobie... La c'est faire preuve d'intelligence

 

J'invite ceux qui ne partagent pas mon point de vue à venir m'écouter plutôt que de faire annuler mes au nom de la

 

Il faut éduquer pour empêcher la de militants qui considèrent, tout critique du dogme comme un hérétique à brûler

 

Des personnes sont CHARLIE et censurent un auteur qui critique les dogmes ? ! Où est la démocratie ?

 

 

 Pour lutter contre sexisme populisme intégrisme Il faut corriger des dérives féministes

 

Quand le réac veut garder le bébé dans l’eau sale, un jette eau sale et bébé alors qu'il faut mettre le bébé dans l’eau propre

 

La différence des sexes ne justifie nullement les mais nous oblige à la gérer La dénier =

 

 

 

 

 

Parce que je critique certains dogmes féministes,

 

certaines personnes

 me suspectent, m’accusent et même me condamnent,

 

en faisant pression (en se servant de leur fonction) pour faire annuler mes conférences (ex. celle prévue à Lyon Vaise le 25/11),

 

Elles n’hésitent pas à employer des méthodes staliniennes au nom des valeurs de la démocratie :

 

 des valeurs de tolérance, de partage, d’accueil, d’écoute, d’échange, de réflexion, d’ouverture, de liberté, de droits à la critique … !

 

Je serais, paraît-il, un dangereux “masculiniste”

tenant des propos sexistes, homophobes et réactionnaires !

 

N’ayant pas de preuves à fournir pour justifier leur condamnation, elles changent parfois de procès et me reprochent de ne pas avoir de références.

Effectivement, je ne fais qu’intervenir dans des conférences-débats, congrès, assises,  colloques, tables rondes, dans des médias…

en France, en Suisse et en Belgique.

 

 

Peut-on, aujourd'hui, être censuré

par des personnes qui se disent « Charlie »

quand on dénonce des dérives féministes  

favorisant la montée du sexisme, du fascisme,

de l’intégrisme, des djihadistes ?

 

Vous avez l’occasion de venir juger par vous-même de la “dangerosité” de mes propos

Attention,

ils peuvent effectivement faire réfléchir !  

 

en venant participer aux conférences-débats 

que j'anime

 

le mardi    1er décembre 2015

à 20 h

à la Maison des Associations

 

de M A C L A S

 

à la conférence-débat

 

 

La place des pères

et des mères

pour faire intégrer

 les limites

 

entrée libre

il est préférable de prévenir de votre venue

afrmaclas@orange.fr

 

 

 

Que nous soyons parents, grands parents, éducateurs, enseignants, assistants maternels ou simples citoyens … nous sommes parfois confrontés à des enfants difficiles à gérer !                                                                                                                                                                                                                                                                   

Nous savons pourtant qu’il n’est plus « interdit d’interdire » comme dans les années 1970 et qu’il faut poser des limites aux enfants.

Nous avons aussi appris que nos enfants étaient des personnes et qu’il convenait de les respecter et de savoir leur parler, en tenant compte de leur âge, pour qu’ils obéissent.                                                                                                                                                                                                                                             

Il nous reste cependant un point important à régler pour pouvoir être davantage  entendus en leur fixant les limites : bien nous positionner (à une place acceptable par eux) pour jouer pleinement nos fonctions d’éducateur.                                                                                                                                              

Un point essentiel mais délicat !

En effet, parler de la place des « pères » et des « mères » fait encore trop penser aux rôles traditionnels attribués aux hommes et aux femmes par la société patriarcale traditionnelle que nous rejetons à juste titre pour son autoritarisme et son sexisme.

 

Comme il ne s’agit surtout pas de vouloir revenir à ces rôles traditionnels,

comment peut-on poser des limites, aujourd’hui, pour qu’elles soient intégrées par les enfants (petits ou grands) qui ont tant besoin de repères pour se structurer et devenir des adultes responsables ?

 

C’est à cette question que nous pouvons tenter d’apporter, si ce n’est une réponse, des éléments de réflexion

 

 

 

 

P.S. Mon prochain essai aura pour thème l'Ecole :

"Pour que nos enfants puissent apprendre à l'Ecole..." 

 

 

 

Jean GABARD

« Auteur »   « conférencier »

relations hommes / femmes   éducation des enfants

« Animateur » à Radio d’Ici  http://radiodici.com

« Photographe »  mariage… anniversaire…

 

jean.gabard@gmail.com

http://www.jeangabard.com

http://blogdejeangabard.hautetfort.com

https://www.facebook.com/jeangabardofficiel   

https://www.facebook.com/jean.gabard.33

@jeangabard

N°SIRET 510 854 953 000 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:46 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook