Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2013

L’idéologie dominante ou le goulag ?

 


"C’est souvent lorsqu’elle est le plus désagréable à entendre, qu’une vérité est le plus utile à dire "


André Gide



 Suivre l’idéologie féministe dominante

 ou risquer le goulag ?


Ce n’est pas la première fois que l’on me prête des propos que je n’ai jamais tenus pour me faire passer pour un macho réactionnaire et mieux me discréditer.

C’est certainement plus facile que d’avoir à répondre            

aux questions que peuvent susciter mes propos.

C’est ainsi que dans une émission de France 2,  Vladimir FEDOROVSKI me traitait de « passéiste » alors que je souhaite au contraire sortir du conservatisme soixante-huitard pour aller de l’avant, sortir de la crise d'adolescence pour aller vers l'âge adulte.

De même dans une émission de France Inter, Christine BARD et Najat VALLAUD-BELKACEM  m’accusaient de justifier la violence des hommes envers les femmes alors que je condamnais aussi la violence des femmes envers les hommes et critiquais la « théorie » du genre qui favorise la montée du « machisme ».

Et c’est encore le cas à propos du sujet de l’égalité hommes/femmes où l’on m’accuse régulièrement d’être un réactionnaire et d’évoquer la nature seule pour justifier les injustices alors que je dénonce toute injustice et montre que les inégalités peuvent avoir pour causes, les influences biologiques, la construction sociale et la structuration du psychisme. (déjà avec Caroline de Haas dans l'émission de Eric Naulleau)

On peut se demander comment des personnes pourtant très cultivées en arrivent à avoir des difficultés à ouvrir les yeux (où peut-être la volonté de les fermer ?).

Modelées par leur militantisme et développant une pensée binaire, ils répondent avant d’avoir écouté ou lu (ou en croyant avoir lu) attentivement l’argumentation de l’autre. Il s’en suit un « dialogue » de sourds…

On se croirait, parfois, au temps des dictatures totalitaires où tout opposant (ou suspect d’opposition) à l’idéologie dominante est considéré comme un ennemi dangereux qu’il faut éliminer par tous les moyens, sans l’écouter. Ceci est d’autant plus troublant que ce sont les mêmes qui prétendent défendre la démocratie contre l’obscurantisme. Mais il est vrai que Staline aussi prétendait défendre la démocratie en interdisant toute réflexion !

Vous voulez un exemple pris parmi d’autres, de la difficulté à dialoguer sur des sujets brulants de société ? …

Je vous invite à visiter les commentaires sur le site Reflets du Temps qui a repris mon article : « Egalité hommes/femmes : une revendication sexiste » (en cliquant sur le lien ci-dessous).

 http://www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/actualite/societe/item/egalite-hommes-femmes-une-revendication-sexiste

 




 

 

17:38 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Bonjour Monsieur Gabard, j'ai trouvé votre site un peu par hasard, ce qui démontre que je connais encore assez mal les personnes qui comme vous ont réalisé des ouvrages sur les façons dont se structurent les enfants. Ce sujet m'intéresse car je m'oppose à cette idéologie du genre dont vous parlez, et que suis effrayé de ce que l'on pourra dire aux jeunes enfants à l'école. Je ne jette pas la pierre aux enseignants: je sais qu'il existe malheureusement une autre idéologie qui les enchaîne souvent à ne pas rechercher la justesse de pratiques dites pédagogiques, qui leur sont imposées d'en haut.
M'autoriserez vous à mettre votre interview qui annonce votre film, ainsi que votre interview à la télévision belge, sur notre blog http;//parents-deleves-24.over-blog.com où nous essayons d'être objectifs en luttant contre le dispositif ABCD de l'égalité, qui n'est à mon avis qu'un maquillage d'un égalitarisme garçons/filles ?
Ainsi d'ailleurs que les liens de votre blog ?
Merci.
H. Machard de Gramont

Écrit par : Machard de Gramont | 15/02/2014

Bonjour

Merci de votre écoute
Vous avez l'autorisation de diffuser

Cordialement

Jean GABARD

Écrit par : Jean GABARD | 15/02/2014

Les commentaires sont fermés.