Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2006

« Egalité ». « Idéologie féministe ». « Toute puissance de la femme ».

« Egalité ». « Idéologie féministe ». « Toute puissance de la femme ». 

Suite à plusieurs courriers envoyés à propos du livre où à propos de la quatrième de couverture, je précise trois points.

Je ne suis pas "égalitariste" dans la mesure où je pense que l'égalité absolue est impossible puisqu'il y a différence entre les humains et notamment différence des sexes. Mais bien sûr pour moi, le fait de respecter cette différence des sexes ne signifie nullement qu'il y ait une supériorité de l'un ou de l'autre.

Je suis par contre totalement partisan de la défense de l'égalité en droits et de la mise en œuvre de tous les moyens possibles pour que ces droits soient respectés. Ceci doit aussi se compléter par le fait d’aller, autant que faire se peut, vers plus d’égalité sociale.

Quant à l’idéologie dont je parle, elle a commencé à vraiment se manifester au XVème siècle et comme elle réagissait contre l’idéologie de la société patriarcale traditionnelle (donc masculine), je l’ai appelé « féministe ». Aujourd’hui cette idéologie qui a amené la démocratie est devenue l’idéologie de la très grande majorité des femmes et des hommes et en cela je peux dire qu’elle est devenue dominante. (Je n’ai jamais écrit qu’aujourd’hui, les femmes dominent !) Cette idéologie aujourd’hui connaît des dérives. Ainsi on confond liberté avec anarchie, égalité en droits avec droit à l’égalité, droits de l’individu et individualisme etc… Ainsi on en arrive à réclamer ce qui est contraire à la démocratie et à rejeter ce qu’il faut simplement appliquer différemment. Ainsi dans de nombreux domaines on a, comme on dit, « jeter le bébé avec l’eau du bain » qui effectivement pouvait être peu claire voire très sale. 

De même quand je dis que la femme possède (étant génitrice ou génitrice potentielle) une « toute-puissance » fantasmatique, je ne dis pas qu’elle détient le pouvoir (qui lui est forcément concret et qui est encore souvent dans les mains des hommes).      

22:45 Écrit par jeangabard | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

?

Écrit par : ? | 12/06/2006

Les commentaires sont fermés.